Visitor counter, Heat Map, Conversion tracking, Search Rank
French English German

Sites Amis

vfa

Capture

Capture2colleurs

Connexion

Compteur de visite

58671
Aujourd'huiAujourd'hui25
HierHier29
Cette semaineCette semaine23
Ce moisCe mois332
Tous les joursTous les jours58671

FABRIQUER UN VIDEOPROJECTEUR

DALLE 27 P47

Avec la démocratisation des tarifs des vidéoprojecteurs, ce « bricolage » est devenu moins opportun.

Il peut néanmoins rester d’actualité pour les Sim’piteurs.

En effet, à ce jour ceux qui optent pour un visuel par vidéoprojecteur se heurtent à la difficulté de la taille de l’écran ; en général les vidéoprojecteurs du marché ont besoin d’un recul important pour que l’on ait une image de 2m par exemple.

Il existe bien sûr des appareils à courte focale mais le prix est souvent prohibitif.

Le principal avantage, outre le prix extrêmement bas, d’un « bricolage » à partir d’un rétroprojecteur et d’une dalle TFT réside dans le fait que ce système procure une image de 2M de diagonale avec un très faible recul.

Pour l’aspect « prix » mon vidéoprojecteur m’a couté moins de 100 euros.

Au chapitre des inconvénients, la luminosité faiblarde même avec une ampoule de 300W, cela reste acceptable néanmoins et du niveau d’un vidéoprojecteur de début de gamme.

Autre inconvénient : les pixels assez visibles.

Une ampoule à une durée de vie de 80H environ, c’est peu, par contre le cout de remplacement est de quelques euros.

 

MONTAGE

 

Se procurer un rétroprojecteur à transparents de bonne qualité (GEHA est excellent), on en trouve à moins de 50 euros.

Trouver un écran TFT de petite taille correspondant à celle du rétroprojecteur, veiller à garder une résolution correcte : 1024 X 768 est un peu juste, 1480 ou 1600 est mieux.

Démonter l’écran plat.

Cliquer sur le P47 pour voir l’article DEMONTER UN MONITEUR A ECRAN PLAT Image-27

Il y a une difficulté et un risque : la dalle TFT est reliée à l’électronique par une petite nappe de câbles extrêmement fine.

DALLE 22 P47

Sur mes TFT Samsung cela se passe bien, cette nappe est suffisamment longue pour autoriser le montage, mais il faut savoir que ce n’est pas le cas sur tous les moniteurs.

Il faut donc démonter soigneusement et vérifier que c’est réalisable au risque de devoir tout remonter si ce n’est pas le cas.

Quand la dalle est dépouillée de ses accessoires, la placer à 1cm au-dessus de la plaque en verre du rétroprojecteur.

Cette plaque chauffe beaucoup malgré la ventilation du rétroprojecteur, il convient donc de laisser cette marge afin d’y injecter un flux d’air de refroidissement par le biais d’un petit ventilateur de type CPU (pour ma part de récupération).

Sans ce système de refroidissement, la dalle TFT ne supportera pas la chaleur excessive surtout au centre de la plaque de verre.

DALLE 26 P47

 

Pour mon montage, ce travail a été réalisé avec des petites découpes de bois fin, et la partie électronique est fixée au corps du rétroprojecteur.

DALLE 25 P47

La dalle est en action sous windows, avec l'eclairge inférieur du retroprojecteur.

RETROPROJECTEUR B P47

 

Projection sur un mur blanc, l'image fait environ 1,5M de diagonale avec le retroprojecteur à 1m50 du mur

RETROPROJECTEUR C P47

Cet appareillage dégage beaucoup de chaleur.

Je projette d’en réaliser trois et prévois un système de canalisations de refroidissement relié à l’extérieur avec une option de dérivation dans la pièce pour l’hiver, sans cela, trois rétroprojecteurs dans une pièce de 30M3 c’est l’étuve assurée.

Le système sera fixe et uniquement réservé à mon local de simulation, pour les expositions en extérieur je resterai sur les grands écrans plats de 100cm.

 

Le net foisonne d'exemples de fabrication en vidéo, en voici une qui me parait représentative :